• Le volume satanique

    Vous êtes plus grande que ce que vous pensiez, vous arrivez sans problème à vous saisir du volume, qui est rangé pourtant sur une étagère que vous croyiez être plus haute.

    Extrait de la partie "rituels" de la bible satanique d'Anton Szandor Lavey.

    "S'assurer l'aide ou la réussite pour soi ou d'autres.

    Mettez-vous proche de l'autel avec une image mentale aussi vive que possible de la personne que vous désirez aider. Énoncez votre volonté dans vos propres termes. Vos émotions devront être suffisamment authentiques, et accompagnées de véritable pitié pouvant aller jusqu'aux larmes. Après que cet exercice soit terminé, procédé à l'étape #11 (ci-dessous)

    Pour entraîner la destruction d'un ennemi
    Mettez-vous proche de l'autel avec une image mentale aussi vive que possible de la victime. Ceci fait, imaginez infliger des tourments à votre victime, par l'intermédiaire de l'effigie la représentant. Cela peut être fait de manière suivante:
    a) Une poupée représentant votre victime. Cette poupée peut être de tissu, de cire, de bois, etc., dans laquelle vous enfoncerez épingles et clous.
    b) La création d'imagerie graphique dépeignant la méthode de destruction de votre victime; par l'intermédiaire de tableau, de dessins, etc.
    c) La création d'une description littéraire de l'ultime fin de votre victime.
    d) Un soliloque détaillé, destiné à la victime, décrivant ses tourments et son anéantissement.
    e) Mutilations, blessures en tout genre, ou maladie peuvent être imaginées comme touchant la victime. Cette haine maîtrisée, intense et dédaigneuse devrait accompagner ce stade de la cérémonie, et aucune tentative ne devrait être entreprise pour stopper cette haine, sauf l'épuisement même du magicien. Quand cet épuisement survient, procédez à l'étape #11.

    11 (a). Si les requêtes sont écrites, elles sont maintenant lues à voix haute par le prêtre et brûlées dans la flamme de la bougie appropriée."Shemhamforash!" et "Gloire à Satan" est dit après chaque requête.
    11 (b). Si les requêtes sont données verbalement, les participants (un à la fois) les disent au prêtre. Il les répète alors en ses propres mots (ceux qui lui sont le plus stimulant). "Shemhamforash!" et "Gloire à Satan" est dit après chaque requête.
    12. La clé Enochienne appropriée est maintenant lue par le prêtre, comme faisant preuve d'allégeance du participant aux pouvoirs de l'obscur.
    13. La cloche est sonnée, et le prêtre termine par les mots "Ainsi soit-il".
    FIN DU RITUEL"

    → Poser le volume
    → Se détourner du rayonnage