• Vos souvenirs

    Vous vous rappelez soudain de tout, comme une douche froide, vous êtes ensevelie sous les flashs de vos souvenirs. Anna, votre petite sœur.

    Vous êtes Noémie et vous avez vingt-cinq ans, vous vous rappelez vous amoures, vos passions, et surtout, votre désir de revoir le sourire de votre petite sœur. Son accident, le jour de ses onze ans, vous a à jamais marquée.

    Vous vous rappelez les recherches insensées que vous avez faites, le procédé que vous aviez mis au point en vous basant sur une demie-douzaine de sources différentes, votre rituel. Vous vous rappelez les photos sur lesquelles, du jour au lendemain, Anna avait disparu.

    Un an plus tard, votre mère était partie. Si vous avez lu la lettre d'adieu de Sophie, vous savez de quoi il retourne. Elle s'était suicidée. Vous lui en avez énormément voulu, pour vous, elle était partie s'occuper d'Anna dans l'autre monde, où elle n'aurait plus jamais besoin de rien, au lieu de rester s'occuper de vous, qui aviez tant besoin de son amour. Vous vouliez absolument faire revenir Anna...

    Un autre flash vous montre que vous aviez presque réussi, le petit corps avait eu des soubresauts dans le cercueil avant de disparaître, purement et simplement. Vous vous étiez ensuite effondrée, persuadée que rien n'avait marché. Vous étiez partie en laissant tout en plan.

    Vous vous rappelez un terrible mal de crâne, et l'effacement progressif de votre conscience... vous comprenez que pendant un temps la conscience, l'esprit d'Anna avait été rattachée à votre corps; et que cela avait obturé l'accès à votre mémoire: vous ne saviez pas qu'elle était là et que vous n'avez donc même pas pu lui parler, faute d'avoir essayé...

    Vous cachez votre visage dans vos mains, horrifiée par vous-même et tremblante. La disparition de votre père l'année précédente n'avait pas arrangé votre obsession. Vous ne savez toujours pas s'il est mort ou toujours en vie, ni où il est, ni ce qu'il devient.

    Et la personne la plus proche de vous est Loann, la personne qui a durant tout ce temps tenté de vous dissuader de procéder à ces rituels bizarres. Vous tremblez -vous auriez bien besoin d'un peu d'air frais...

    Si vous êtes venue avec Loann, cliquez ici.
    Sinon, cliquez ici.